Soutien à la conservation in situ des espèces menacées : les zoos reconduisent leurs engagements

Plus que jamais, les acteurs de la conservation des espèces ont besoin de la solidarité de tous. Bien qu’affectés par les conséquences de la crise sanitaire, les zoos français viennent de reconduire pour 2020, et dans certains cas, d’amplifier leur soutien à 18 programmes à travers le monde.

Les zoos membres de l’Association Française des Parcs Zoologiques (AFdPZ) participent de plusieurs manières à l’effort mondial de conservation des espèces menacées : par leur travail scientifique sur les espèces qu’ils hébergent (réalisation d'études impossibles à conduire dans la nature), par leurs programmes d’élevage, par la mise à disposition des acteurs de terrain de compétences vétérinaires ou éthologiques, par le don d’animaux à des opérations de renforcement de populations et de réintroduction d’espèces dans leur milieu naturel…

Logo AFDPZ

Ils s’engagent aussi en apportant leur contribution financière aux programmes conduits dans la nature à travers le monde. Individuellement, chaque parc finance des programmes spécifiques ce qui représente un total de 3 millions d’euros par an pour les parcs français, et collectivement, l’AFdPZ établit chaque année une liste de programmes qu’elle co-finance directement.

Cette année, cet engagement des zoos revêt une importance toute particulière pour des acteurs de terrain affectés par les conséquences de la pandémie (baisse des dons et des financements, actions entravées par le confinement, etc).

L’AFdPZ vient donc de dévoiler la liste des 18 programmes qu’elle soutiendra cette année pour contribuer à la sauvegarde de 18 espèces dont 8 en danger critique d’extinction selon la liste rouge de l’UICN. Les programmes sélectionnés œuvrent pour des espèces emblématiques comme le tamarin à mains blanches (Colombie), le bonobo ou le gorille de Grauer (Congo), le condor des Andes (Argentine) ou encore le macaque à crête de Sulawezi (Indonésie), mais aussi des espèces moins « charismatiques » comme le tatou géant (du Brésil), le grand hapalémur (un lémurien de Madagascar), ou le tamarau (un buffle des Philippines). Certains programmes soutenus depuis 2013 sont de véritables partenaires de l’AFdPZ.

 

Découvrez les actions concrètes du Zoo African Safari 

Retour à la liste des actualités